HP adultes


CONSULTATIONS

sur rendez-vous

RENCONTRES MENSUELLES

ADULTES : tous les 4 mardis du mois / 20h-21h

 

sur inscription uniquement !

Ces rencontres sont dans un premier temps gratuites; une « crousille » accueille volontiers des dons pour contribuer à l’organisation.

HP RENCONTRES

4 + 2 =

COACHING ADULTES HP

Trop intelligents pour être heureux? Comment faire simple lorsqu’on est compliqué? Je pense trop? Une magnifique bibliographie existe sur le sujet surdoué/ haut potentiel ! Cette page n’aura pas la prétention de s’y substituer. D’ailleurs, les surefficients (oui, oui je sais comment ça fonctionne) adoreront lire ces multiples ouvrages et creuser le sujet par eux-mêmes, jusqu’à s’être compris et nourris de ces informations salvatrices pour leurs cerveaux arborescents! « …Prenez le temps de découvrir que votre hypersensibilité est entièrement neurologique, de regarder votre pensée foisonner et bouillonner pour découvrir en quoi votre intelligence est réellement différente. Votre idéalisme est un des aspects remarquables de votre personnalité. Votre faux SELF en est un autre et pas des moindres, qui peut se révéler aussi contraignant qu’handicapant au niveau relationnel. Ce décalage que vous ressentez vis-à-vis de votre entourage est objectif. Autant comprendre une bonne fois de quelles différences concrètes il est composé. Lorsque vous aurez exploré tous ces aspects, les solutions proposées prendront tout leur sens. L’objectif sera atteint si vous vous êtes réconciliés avec ce que vous êtes (oui, oui, bien de cette planète !) et avec ce magnifique cerveau qui est le vôtre. Pour en tirer le meilleur, il vous faut apprendre à le piloter…par des cours de mécanique (neurologique), un code de la route (émotionnel et relationnel) et des leçons de pilotage (mental) »

-Christel Petitcollin –

L’accompagnement que je propose porte sur la compréhension de la personnalité du HP, surefficient, surdoué, zèbre ou autre appellation. Sur la réconciliation avec votre façon de fonctionner et se « sentir » les événements, différent certes, mais pas erroné! Sur la faculté de profiter de cette différence pour ses innombrables atouts et pour sa force.

QUELQUES CARASTERISTIQUES NON-EXHAUSTIVES:

  • HYPERSENSIBILITE: tout est TROP, trop de pensées, trop de détails, trop de questions, trop d’émotions… Les événements sont vécus avec une intensité hors norme.
  • CONCENTRATION: il est difficile de faire abstraction de tout ce qui est perçu (bruits de fond, détails inappropriés, ressentis,…)
  • EMOTIONS EXACERBEES: l’émotionnel envahit tel des tempêtes incontrôlables. Balade entre les changements d’humeurs, montagnes russes entre anxiété, enthousiasme, accès de colère d’euphorie, de joie pure et de déprime (lire dé-pression = lâcher la pression et non le sens maladie)
  • SUSCEPTIBILITE: Ayant un ego très faible, il y a une sensibilité maladive au jugement d’autrui sans relativisme
  • HYPEREMPATHIE: Captage, ressenti instantané de l’état émotionnel de l’entourage
  • HYPERLUCIDITE: Attention portée sur tous les petits détails, grande sensibilité à l’implicite/explicite
  • CERVEAU ARBORESCENT: une pensées engendre dix idées, qui à leur tour en font jaillir dix nouvelles, fonctionnant par association d’idées, dans un foisonnement infini: le cerveau ne s’arrête jamais, il y a toujours de nouvelles possibilités. = grande rapidité (bien plus vite que la plupart de gens, ce qui accentue le décalage), prise de décisions rapide sans pouvoir expliquer le chemin pour y arriver, tendance à « aller dans tous les sens »
  • DECALAGE: notamment dans les rapports sociaux
  • GRANDE CREATIVITE de par le foisonnement d’idées, et la rapidité d’apprentissage (souvent autodidacte)
  • VIDE IDENTITAIRE: grand questionnement sur le sens de sa vie, sur l’estime de soi, souvent construction d’un faux-self (pour faire semblant d’être « normal », non?) comme stratégie d’adaptation. Comment avoir confiance en soi et de l’estime pour soi-même lorsque rien de ce que l’on est ne convient à son entourage ?
  • SENS DES VALEURS et du sacré exacerbé
  • PERFECTIONNISME: besoin de contrôle interpellation par tout ce qui entoure, même par tout ce qui se passe dans le monde.
  • CULPABILITE: de l’impuissance à changer les choses. Grande exigence avec soi-même, culpabilité de ne pas atteindre le niveau de perfection aspiré.

Comprendre qui on est, l’accepter et le gérer permet d’éviter les problèmes rencontrés par les surefficients comme traumatismes et décalages: manque de confiance, d’estime de soi, hyperémotivité, dépression, et surtout, cette sur-adaptation maladive qui est ce qui leur attire la majorité des ennuis qu’ils rencontrent.

« Etre surdoué, c’est l’émotion au bord des lèvres, toujours,

et la pensée aux frontières de l’infini, tout le temps »

Jeanne Siaud-Facchin