Les codes biologiques

MEDECINE DES CODES BIOLOGIQUES

Un dysfonctionnement physique (maladie…), psychologique (mal-être…), comportemental (tabagisme, boulimie, TOC…) ou relationnel (liens familiaux, affectifs…) a une origine émotionnelle.

Non seulement les sensations, mais l’endroit du corps où notre malaise se dit est significatif. Quelque part, à notre insu, nous choisissons l’organe où se porte la maladie. Ce choix n’est pas aléatoire, il correspond à notre perception inconsciente de cet organe, ou de sa fonction. Le cerveau est notre centrale de commande et fonctionne d‘après des codes biologiques. 
En cas d‘un „dysfonctionnement“ ou d‘une „panne“ dans l‘organisme, nous pouvons trouver le code qui a déclenché ce symptôme (= décoder) et annuler ou corriger ce code (= dé-coder, enlever le code). A ce moment-là nous ne comprenons pas le symptôme comme étant une panne ou un dérèglement mais plutôt comme une réaction bio-logique à une situation de stress bien précise.

Le Dr Hamer, Alejandro Jodorowsky, Annick de Souzenelle, Jean-Jacques Crève-Coeur, Louise L. Hay et d’autres chercheurs ont démontré que les « maladies » n’existent pas en tant que maladies. Il s’agit de programmes biologiques déclenchés lors de situations exceptionnelles. La maladie est chargée d’un sens et n’arrive pas par hasard. C’est un programme biologique de survie, dont le but est de supprimer le stress généré par les conflits qui affectent tout être vivant.

Le décodage des codes biologiques, c’est apprendre à retrouver le choc (quelle est l’intention biologique de la maladie, qu’est-ce-que le mal a dit ?), à décoder sa signification et à le traiter.

En fait, le choc déclencheur réactive une histoire conflictuelle passée – notion de « conflit programmant ». C’est pourquoi, il n’existe pas de correspondance universelle entre tel évènement et tel symptôme. Chacun(e) réagira à une situation en fonction de sa personnalité, de son histoire, de ses croyances… Le décodage des codes biologiques ne fait que suggérer des pistes, en fonction de notre fonctionnement biologique. Ensuite, il s’agira de retrouver, dans l’histoire de la personne, à quelle situation vécue correspond le type de conflit susceptible de provoquer cette réponse biologique (la maladie).

Ces manifestations peuvent donc être un remarquable moyen de décodage et de compréhension de ce qui se passe en nous, ce vers quoi nous évoluons. Notre corps se transforme alors en un extraordinaire outil de connaissance !!!